• 1ère séance - Don Quichotte traduit en français

     Présentation de l'atelier et du traducteur Robert Amutio. 

     

    Robert Amutio est un jeune traducteur, dans le métier depuis une dizaine d'années. Il est né en Algérie de parents d'origine espagnole. Grand passionné de littérature, c'est lors d'un de ses voyages en Espagne qu'il se prit d'affection pour un auteur chilien encore inconnu en France, Bolaño. Trouvant ses œuvres dignes d'être diffusées, il en commença la traduction. A cette heure, il a traduit plus d'une quinzaine de livres de cet auteur, décédé en 2003. 

     

    Le travail de traduction peut prendre plus ou moins de temps, suivant la longueur du texte mais aussi par la compréhension de certains détails du texte à traduire, par exemple la vérification d'un trajet d'un personnage; comme pour la traduction de la dernière œuvre de Bolaño  qui lui aura pris un an et demi. 

     

    Après cette présentation, Robert Amutio et Mme Ponsard, nous ont fait découvrir quelques lignes en espagnol de l'incipit du célèbre livre El ingenioso hidalgo don Quijote de la Mancha, de Cervantes. A partir de celles-ci, nous avons mis en parallèle leurs traductions en français, afin de voir les différences qu'il peut y avoir dans les textes français. Nous avons remarqué que certains traducteurs décident de laisser des mots en espagnol, comme Xavier de Cardaillac et Jean Labarthe dans leur traduction de 1923 qui ont pris la liberté de ne pas traduire : hidalgo , duelos y quebrantos, salpicón. Cela pourrait être une stratégie pour rappeler l'origine du texte au lecteur, mais ce pourrait être aussi en raison d'une difficulté de traduire ces termes. Des traducteurs choisissent de "vieillir" le texte, pour nous ramener à l'époque où il a été écrit, notamment dans la traduction de Lucien Biart de 1878 l'imparfait est rendu dans la forme "vivoit", par le choix de tournures syntaxiques archaïsantes, du vocabulaire, pour que nous ayons conscience que le texte est très ancien. Voici un lien vers l'édition originale de l'oeuvre Biblioteca Nacional Española 


    Nous avons aussi observé les caractéristiques du personnage, comme son origine sociale à travers ses revenus, ses repas, sa religion.


    La séance s'
    est donc terminée sur cela.

                                 Lisa Lemaître, Amandine Raymond et Diego Sanchez

     Don Quichotte traduit

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Basco
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 12:23

    Bravo pour ce compte-rendu qui rend bien compte des défis de la traduction

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :